Écriture – Stephen king nous écrit sur l’écrit

Dans la recherche de l’excellence, quel que soit le domaine concerné, il est toujours bon d’analyser le parcours de ceux qui nous ont précédés, et parmi eux, de choisir les meilleurs. Décortiquer le cursus des grands hommes, des champions, des as de tous poils nous apprend énormément de choses, et cela nous incite à avancer, progresser.

Dans le monde littéraire, on ne répétera jamais assez que pour bien écrire, il faut d’abord lire, lire, lire… Si en plus, vous lisez un ouvrage écrit par un maître du genre, qui vous dispense ses conseils, vous ferez d’une pierre trois coups :

  1. La lecture d’une prose bien écrite par une plume confirmée
  2. L’analyse du parcours de cet auteur, pour débusquer ce qui a pu le mener là
  3. L’accès à des conseils d’une valeur inestimable, à la source.

Rien que ce dernier point est assez exemplaire. Vous pourriez vous payer des études littéraires, suivre des cours du soir, participer à des ateliers d’écriture, dépenser des fortunes pour avoir une formation dispensée par les « gourous ».

Mais ici, pour le simple prix d’un livre, vous accédez aux confidences personnelles d’un auteur connu. Bien sûr, vous êtes certainement des milliers, des dizaines ou centaines de milliers de lecteurs, mais quand vous tenez ce livre en main, l’auteur s’adresse à vous seul.

C’est là toute la magie du livre.

Stephen King : un grand auteur ?

Stephen King

Stephen King

Et voilà ! A l’évocation du nom d’auteur choisi ici, j’entends déjà les hooo ! et les haaaa ! admiratifs de certains, mais aussi les « C’est pas vrai ? Pas lui ? », de quelques autres. Je clôture généralement assez vite ce genre de débat en rappelant que les appréciations stylistiques d’un club VIP de lecteurs érudits ne correspondent pas forcément aux aspirations du lectorat dans sa grande majorité. Alors, faisons fi des considérations théoriques sur la qualité de tel ou tel auteur, mesurons sa réussite à l’ampleur de sa diffusion, et la multitude de ses lecteurs.

Pour moi, point besoin de disséquer les phrases à la loupe. Un auteur qui vend des millions d’exemplaires est un auteur qui a réussi.

Si je peux choisir entre écrire une prose illisible pour le commun des mortels qui recevra les honneurs de deux ou trois critiques dans les salons mondains, ou commettre de la littérature de gare que s’arracheraient des millions de lecteurs avides, mon choix est fait sans la moindre hésitation.

« Écriture », un ouvrage intime et utile.

Ecriture - Stephen King - Éditions Albin-Michel

Ecriture – Stephen King
Éditions Albin-Michel

C’est donc la première fois que vous aurez l’occasion de lire un « Stephen King » qui, sans appartenir au genre fantastique, l’est cependant à certains égards.

Comme il le dit lui-même dans cette confession, ce livre était une commande de l’éditeur. Entendez par là que ce n’est pas l’auteur qui a suivi sa propre inspiration, mais l’éditeur qui lui a proposé d’écrire « un livre de conseils d’écriture aux jeunes auteurs ». Notre bon Stephen fit preuve d’une certaine humilité en considérant qu’il n’était personne pour pouvoir dispenser de tels conseils. Alors, il a choisi une approche intéressante, en racontant son parcours dans un genre de biographie, tout en pointant du doigt les détails qui avaient pu, selon lui, être décisifs dans sa propre réussite. Sans prétendre avoir « la recette du succès », il précise régulièrement que ces détails sont personnels, et que ce qui a marché pour lui ne sera pas forcément significatif pour un autre.

L’ouvrage devient de ce fait un agréable mélange de biographie et de méthode de travail sans jamais entrer dans le dogme. Il aborde les questions importantes sans avoir l’air d’y toucher, laissant toujours au lecteur la liberté d’en apprécier la pertinence.

Le tout est évidemment truffé d’anecdotes amusantes rendant la lecture définitivement agréable. Les plus passionnantes illustrent des facettes insoupçonnées de la genèse de certains de ses grands succès, ce qui plaira particulièrement aux grands fans de l’auteur.

La vie, matériau de base pour l’écrivain.

De cette lecture, on comprend que l’imaginaire d’un auteur se nourrit de ce qu’il vit, son histoire, ses rencontres, ses problèmes, sa manière de les gérer. Le parallèle entre le vécu et la fiction est flagrant.
Les personnages sont toujours une représentation d’une personne connue, ou encore d’un mélange intelligent de plusieurs personnes croisées dans son parcours. On apprend par exemple que la jeune fille nommée Carrie, dans le premier roman du même nom, premier succès incontestable, était la description exacte d’une étudiante de sa classe de collège, brimée par une mère bigote et incapable de s’intégrer dans le groupe qui ne se privait pas pour la malmener.

Stephen (tu permets que je t’appelle par ton prénom ? Merci) nous explique comment il triture les choses de la vie, comment les romancer, y ajouter le fantasme, comment écrire avec plaisir. Il nous illustre aussi ses rituels, ses horaires privilégiés, son environnement, par exemple le fait d’écrire en écoutant à fond de la musique hard rock.

Il donne son point de vue sur le style, sur le premier jet et la ou les relectures ; faut-il faire lire son projet, son premier jet ? Ou attendre d’avoir tout fignolé avant de se dévoiler ? Les conseils des proches sont-ils utiles ou destructeurs ? Faut-il un style chaloupé ou a contrario simple et direct ?

Devenir un King grâce à Stephen

Bon, il n’est pas le roi des écrivains et ne le prétend pas. Il n’est pas le meilleur prof du monde, mais il s’en défend. Sa vie n’est sans doute pas la plus trépidante de l’histoire de l’humanité, mais il n’en veut pas d’autre.

Loin des superlatifs, Stephen King nous emmène dans son monde imaginaire, par la porte de service, nous fait visiter les coulisses de son oeuvre et nous fait comprendre que derrière l’auteur de récits fantastiques et parfois effrayants, se cache un homme banal, humain, et finalement très proche, qui accepte de nous révéler comment le rêve s’est réalisé dans son cas. À vous d’essayer ses formules pour voir si elles sont magiques pour vous aussi.

Je terminerai par une pensée, trouvée dans ce livre, qui m’a particulièrement interpellé :

« Un écrivain pratique la transmission de pensées et le voyage dans le temps. »

La lecture transmet les pensées d’un humain à un autre sans avoir besoin de parler ni même d’être présent. Et le phénomène ne doit pas se produire au même moment, il peut se passer des années entre l’écriture et la lecture… et l’on peut même capter les pensées d’une personne qui n’est plus de ce monde.

À méditer 🙂

À vous à présent :

  • Avez-vous vu ce livre ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé.
  • Vous ne le possédez pas ? Il vous tente ? On le trouve dans toutes les bonnes librairies et aussi sur Amazon, en grand format ou en format de poche. N’hésitez pas, faites-vous plaisir !
Broché: 377 pagesEditeur : Albin Michel
Collection : Litt.Generale

Langue : Français

ISBN-10: 2226126708
ISBN-13: 978-2226126702

Poche: 350 pagesEditeur : Le Livre de Poche
Collection : Fantastique

Langue : Français

ISBN-10: 2253151459
ISBN-13: 978-2253151456

Termes de recherche utilisés:

  • stephen king
  • comment écrire comme stephen king
  1. J’ai lu quelques romans de Stephen King, que j’ai beaucoup aimé, malgré quelques limitations. Mais son succès d’auteur grand public est indéniable.
    Je ne savais pas qu’il avait écrit un livre de conseils d’écriture et ton article me donne envie de le lire. C’est vrai que quelques tuyaux de la part d’un gars du métier qui a fait ses preuves valent sûrement la peine.
    Très tentant !
    Question : on a produit de nombreux films tirés de ses romans. Y aurait- il un documentaire biographique ou un truc du genre en rapport avec ce livre-ci ?

    • Ah ! Je ne m’attendais pas à cette question et je dois avouer que je n’en sais rien. Je vais vérifier. Remarque intéressante, car elle me rappelle un passage où Stephen, qui recommande vivement de lire, lire, lire, avouait écouter des romans en cassettes audio dans sa voiture, en raison de déplacements fréquents.
      Si le documentaire est assez improbable, cet ouvrage-ci en livre audio aurait tout son sens.

  2. Merci beaucoup pour cet article !
    En effet, comme tu le dis, il est hyper enrichissant de connaître les conseils et le parcours de ceux qui réussissent, qu’on les apprécie ou pas.
    Ce qui est également intéressant avec Stephen King, c’est que c’est le parfait exemple de l’auteur qui écrit sur ce qui le passionne, à savoir l’épouvante, le fantastique et la culture américaine. Il a fait de ses passions une véritable industrie.
    Ainsi, sans prétention aucune, le premier conseil que je donne à toute personne qui souhaite se lancer dans l’écriture : écrivez sur vos passions.
    A bientôt, Fred

    • Bonjour Fred, tu rappelles là un conseil de tout premier ordre. Dans tout ce que l’on fait, et surtout en écriture, être soi-même et parler de ce que l’on aime est un passage obligé si l’on veut se montrer sincère.

  3. Bonjour Thierry,

    Pour répondre à ta question : non je n’ai pas lu ce livre pas plus que les autres, d’ailleurs.

    Je ne suis pas du tout fan de littérature. Je ne lis que ce qui peut m’apprendre quelque chose, principalement des ouvrages sur l’amélioration de soi.

    Je sais qu’il y a des «recettes» toutes faites pour écrire des romans à succès, mais je ne connais pas ces recettes.

    J’imagine que des personnes peuvent suivre ces recettes et écrire un bouquin à succès, en autant que la personne sache écrire, ce qui n’est pas chose courante de nos jours.

    Ce n’est pas tous ceux qui écrivent qui maîtrisent l’orthographe, la grammaire et tout le reste.

    Au moins, le Sieur King est modeste quant à ses talents…

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco!
      Concernant les recettes, ça peut aider le débutant, mais comme en cuisine, on maîtrise vraiment le sujet lorsqu’on commence à quitter les recettes toutes faites pour ajouter son propre perlinpimpin.

      À bientôt

  4. Bonsoir Thierry,

    Je vais acheter ce livre. Une personne qui réussit. Chapeaux. Tu as fait un bel article cela m’a donné envie de le lire tout de suite. Je ne connaissais pas cet auteur. J’aime lire …..

    Merci

    A bientôt

    Charlotte

  5. Bonjour Thierry

    Je crois que tout auteur se nourrit de ses expériences pour faire vivre ses personnages (de roman) ou ses articles (de blogs)

    La sincérité qui transparaît chez certains qui nous prend aux tripes par exemples se doit quant à moi à la sincérité au vécu de leurs auteurs.

    Ceux qui écrivent pour écrire sans autre but que le prestige ou la renommée ne m’intéressent pas du tout alors que des articles ou romans écrits avec les « tripes » me transportent
    Chacun son truc mais je suis une passionnée

    • Bonjour Sylviane,
      Je suis à 100% en phase avec ce que tu écris.
      Il existe aussi des « usines à écrire », des communautés d’auteurs exécutants qui alignent tome après tome dans des aventures à n’en plus finir. Tout cela est artificiellement construit, rien à voir avec les textes qui retournent le lecteur par leur sincérité.

  6. Bonjour Thierry,

    Cet article m’intéresse beaucoup, en effet, ma fiancée apprécie énormément l’écriture de Stephen King, elle me dit souvent que si un auteur peut réussir à vous envoyer dans une autre dimension impossible à considérer, et parvenir à vous y attacher ainsi qu’ à des personnages paraissant banaux au premier abord c’est bien Stephen King…

    Ton article décrit très bien l’ouvrage, il donne envie qu’on se l’approprie.

    Merci et à bientôt Thierry 🙂

  7. Bonjour Thierry,
    A une époque, j’ai lu cet auteur et ai beaucoup aimé ses premiers livres. Plus les suivants… POur moi, j’avais pris ma dose d’histoires fantastiques et effrayantes.
    Pour ma part, la plume est importante, autant que le contenu. Je peux me laisser emporter dans un livre juste pour le plaisir des mots et adore, à ce titre, les grands classiques (j’aime aussi ton style, dans tes articles, d’ailleurs : on reconnaît une plume, tout simplement !).
    Je me laisserai peut-être tenter par cet autre King !
    Merci et à bientôt !

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>